Bernard.Tartois@wanadoo.fr

 

 

  

      

 

 2001 - 2003 - 2010

 

A voir :
. Inauguration de l'aire de services
"Jean-Pierre ROSSI" à Freixo de Numao


.
Mésaventures au Portugal en 2003
.
Vendanges à Freixo de Numao en 2010
.
Bom Jesus do Monte et Porto

 

Ce pays accueillant est probablement le plus propice à une première expérience de voyage en camping-car à l'étranger.

De magnifiques paysages vous accompagneront dans vos excursions le long de routes quasi désertes
et vous apprécierez la sympathie et la chaleur qui prévalent toujours dans de nombreux villages portugais.

Nous y retournons pour la cinquième fois, toujours avec le même plaisir.
 

 

 

 

- En bref -


Capitale : Lisbonne
Superficie : 92.072 km²
Population : 10 millions d'habitants
Densité : 109 hab./km²
Monnaie : euro
Langue officielle : portugais
Religion principale : catholicisme
Nature du régime : république parlementaire
PNB : 10 710 $/hab.
PIB : 87,5 milliards de dollars (8838 $/hab.)

 

 

 

 

 

 

 
(validité vérifiée en juin 2013
)


  • Le récit du voyage de Frank Dichamp réalisé en 2001 avec ses conseils pratiques et les endroits où il a passé la nuit.

 

  • Quel bel homme !Fort de nombreuses escapades dans ce pays, Jean-Pierre ROSSI, celui que l'on surnomme amicalement "le dinosaure du web en camping-car", propose de nombreuses pages consacrées à ce pays : l'aire de services de Freixo de Numao qui porte son nom, le Nord et le Centre mais aussi la Serra de Estrela.
    Il héberge les bons coins d'Alberto.
    Remplis de conseils pratiques, ses dossiers s'attachent tout particulièrement à ce qui nous concerne directement, à savoir : les haltes nocturnes, le ravitaillement en eau, etc.

     

 

  • Lonely Planet présente une soixantaine de destinations dans le monde. Pour chaque fiche-pays, on trouve des informations générales et des conseils de voyages.

 

  • Les guides du Petit Futé proposent des informations pratiques, des cartes, des photographies et une description des principaux sites touristiques.

 

  • On ne présente plus le Guide du Routard. Son site est bourré d'infos sélection des lieux à visiter, photos, liens, bibliographie, etc...

 

  • Pour les passionnés de vacances itinérantes, il existe un forum de discussions, le CCLF (Camping-Car Liste Francophone). Il regroupe plus de 700 membres.
    http://fr.groups.yahoo.com/group/cclf.

 

  • Le forum des voyageurs : fr.rec.voyages.

 

  • Nous sommes des milliers à raconter et à illustrer nos voyages sur le web.
    Uniterre accueille et rassemble nos expériences en terre étrangère.
    En quelques clics, retrouvez les pages persos consacrées au pays qui vous intéresse.
    A recommander !

 

  • Dans le même esprit, I-VOYAGE recense plus de 400 récits de voyages dans le monde entier.

 
 

- Mail de José Gracioso reçu en décembre 2011 -

 

  • Bonjour Monsieur,

    J'ai lu avec intérêt votre voyage au Portugal. C'était un beau voyage.

    Vous indiquiez sur votre site : n'hésitez-pas à me signaler d'autres sites concernant ce pays !
    Je n'ai pas remarqué que vous étiez allé plus au Sud. Je ne parle pas des plages de l'Algarve mais, à l'intérieur, il y a des choses intéressantes à voir.
    Je ne veux pas vous inonder de photos dont je ne suis pas d'ailleurs l'auteur.

    Toutefois à titre d'exemple :
    . Alandroal - près de Elvas, c'est un village un peu perdu avec un château médiéval.

    . La ville fortifiée d'Elvas peut être intéressante ainsi que son aqueduc.

    . Juromenha : la forteresse qui appartient à la mairie de Alandroal était en ruines. Elle va être restaurée pour devenir un établissement hôtelier. Belle vue sur l'Espagne et le Guadiana.

    . Redondo : la ville en soi n'est pas très pittoresque mais avec les fêtes des fleurs cela change. Idem pour Campo Maior.

    . Vila Viçosa : ville historique très royaliste.

    . Portel : ce Portel n'est pas dans le Pas-de-Calais mais en Alentejo. Ici aussi la ville n'est pas très intéressante mais le château est beau vu de loin du moins.

    . Mertola ; c'est la ville la plus arabisante du Portugal. Il y a un festival arabe.

    . En Alentejo, je crois que vous connaissez la ville de Saint Jean de Dieu.

    Les autres ville qui n'ont pas un intérêt touristique particulier, il y a Moura (barrage du Alqueva), Alcácer do Sal (attention aux moustiques des rizières), quelques monuments à Beja.

    Le reste est banal mais imprégné du paysage et de l'architecture locale différents du Nord du Portugal et même la nationale 4.

    Pour l'Algarve, sans tomber dans le tourisme de masse, vous avez Monchique (montagne), Silves (château fort) et Castro Marim.

    Pour les nouveaux péages au Portugal, comme il n'y a pas de cabines pour le paiement, les photos de plaques étrangères ne seraient pas prises en considération pour envoyer la facture à domicile.

    Les autoroutes au Pays Basque espagnol ont changé et les plaques de direction aussi.

     

    Voilà un peu ce que je pouvais vous dire sur ce coin dont je ne suis pas originaire mais que je connais depuis un certain temps (1956).

    Cordiales salutations et bonnes fêtes.

    José Gracioso gracioso@free.fr
 

 

 

N'hésitez-pas à me signaler d'autres sites concernant ce pays !

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le MICHELIN VERT a toujours notre préférence. Il sait être complet sans être rébarbatif. Les circuits proposés sont une aide précieuse à l'établissement de l'itinéraire.

 

  • Le GUIDE du ROUTARD est toujours appréciable et apporte un agréable complément.

 

  • Les revues "Le Monde du Camping-Car" et "Camping-Car Magazine" consacrent chaque année un ou plusieurs articles sur cette destination.

 

  • Le GUIDE des ITINERAIRES France-Europe en camping-car est assez intéressant. Disponible en kiosque, il est publié chaque année par les Editions Larivière.

 

  • La carte MICHELIN N° 440. De nombreuses autoroutes et voies rapides étant en construction, je vous conseille d'acquérir la dernière édition.

 

  • L'Office du Tourisme du Portugal a son siège au 135 Boulevard Haussmann, 75005 PARIS. Tél : 01.56.88.30.30.
    Il propose de nombreuses brochures intéressantes.

 

 

  • Freixo de Numao , sympathique petit village qui abrite l'aire de service "Jean-Pierre Rossi", possède dorénavant son site.

 

  • Les librairies du voyage :

    Une source de documentation inépuisable associée à de bons conseils sur place et à la vente par correspondance :
    . Itinéraires: 60, rue Saint Honoré, 75001 PARIS - 01.42.36.12.63.
    . Ulysse: 26, rue Saint Louis-en-l'Ile, 75004 PARIS - 01.43.25.17.35.
    . Le Vieux Campeur: 2, rue Latran, 75005 PARIS - 01.43.54.52.27.
    . L'Astrolabe: 46, rue de Provence, 75009 PARIS, - 01.42.85.42.95.

 

  • A 50 km de Braga, dans le Nord du Portugal, a ouvert en 2005 le Campismo Valsereno.

    C'est un petit camping situé dans la province verdoyante du Minho.

    Piscine, bar, restaurant et trente emplacements qui sont tous spacieux et ombragés. Ils donnent sur la magnifique vallée où un ruisseau serpente.

    A quatre kilomètres, le village de
    Cabeceiras de Basto propose toutes les possibilités de ravitaillement.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Il est possible de remplir ses réservoirs à de nombreuses fontaines ou robinets rencontrés plusieurs fois par jour.

    Sinon, les stations services possèdent toutes une borne "air et eau".

  • Deux jerrycans de 10 litres et un tuyau souple sur enrouleur vous permettront de faire face à toutes les situations.

  • Les WC sont vidés dans les toilettes publiques qui sont nombreuses. Quant aux eaux usées, on fait toujours pour le mieux...

  • En 2003, le Portugal ne proposait qu'une seule aire de services au Nord de Guarda : l'aire "Jean-Pierre Rossi" à Freixo de Numao.
    En 2009, l'excellent site
    Camping-Car Infos dénombrait plus de 150 aires de services ou de stationnement et 60 bornes en camping.

 

 

 

  • Nous n'avons rencontré absolument aucun problème pour passer des nuits tranquilles dans des cadres souvent extraordinaires.



    De plus, on se sentait en totale sécurité. Comme dans chaque capitale, le camping a été retenu à
    Lisbonne.
 

 

 

 

   

  • Consacrez une ou deux heures à la vérification de votre porteur et de votre cellule car un long voyage vous attend.

 

 

  • Sur la route, la plus grande prudence s'impose car la conduite de certains portugais est très "virile". Pour beaucoup, le STOP est un objet purement décoratif...
    Les panneaux indicateurs peuvent être rares ou carrément absents dans les petites villes. Il nous est arrivé de tourner en rond.

 

 

  • En dehors de quelques grandes surfaces, nous avons éprouvé quelques difficultés à nous ravitailler. Les villes mises à part, les commerçants sont peu nombreux. Même les boulangers sont rares et notre stock de pain longue conservation s'épuisait rapidement.

 

 

  • La carte internationale, disponible auprès de votre centre de Sécurité Sociale, vous permettra de vous faire rembourser d'éventuels frais médicaux engagés dans les pays de l'Union Européenne.

 

 

  • Pour notre part, nous aimons bien emmener de l'argent liquide, les bonnes cachettes dans la cellule ne manquent pas pour dissimuler le magot...
    Les distributeurs sont toutefois nombreux et la Carte Bleue Visa est bien évidemment acceptée presque partout.

 

 

  • Il est souhaitable de partir avec deux bouteilles de gaz neuves bien que la cuisine, le boiler et le frigo ne soient pas de gros consommateurs en été. Cela permet d'avoir l'esprit tranquille...

 

 

  • Quelques outils, un deuxième cric et des cales en bois peuvent être très utiles. Avez-vous déjà essayé de changer une roue avec votre cric d'origine ?
    Bizarrement, il ne soulève pas assez le camion.

 

 

  • Un convertisseur est bien utile. Branché sur la prise allume-cigares, il transforme le 12 v en 220 v et permet de charger les accus des caméras, appareils-photos, téléphone, ordinateurs etc...

 

 

  • Si vous souhaitez déjeuner en extérieur, un store est absolument indispensable.

 

 

  • Il ne faut pas hésiter à prendre quelques repas dans les sombres tavernes fréquentées par les portugais. Tout en sirotant un verre de Porto, vous y découvrirez une autenthique cuisine faite par la patronne et proposée à petits prix.


    En dépit de l'abondance de poisson frais, c'est le "bacalhau", morue salée et séchée, qui constitue le plat national. Il se présente comme du carton gris et, avant de pouvoir être cuisiné, doit être mis à tremper pendant au moins une journée pour en éliminer le sel. Si la conservation intensifie sa saveur, dans la plupart des restaurants, le bacalhau est cuisiné avec d'autres ingrédients afin de masquer son goût très marqué.
    Il existe des dizaines de plats à base de morue et l'on dit même qu'il y aurait 365 façons de la préparer !

    Mais n'oublions pas les célèbres et délicieuses sardines salées puis grillées.

    Le repas sera accompagné d'un bon Vinho Verde, le blanc ayant de loin ma préférence.

 

 


 

 

 

C'est parti !