Bernard.Tartois@wanadoo.fr  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CALVADOS :

La Route du Cidre - Honfleur - la fête de la crevette 2011 à Honfleur - Ouistreham - Fête de la coquille 2011 à Ouistreham
-
La Suisse Normande - Bénouville - Deauville-Trouville
Le Pays d'Auge - Images hivernales de Normandie - Villers-sur-mer : fête de la coquille 2011
Port-en-Bessin 2006 : 3e Fête de la "pecten maximus" - Port-en-Bessin 2007 : 4e Fête de la "pecten maximus"
Port-en-Bessin 2008 : 5e Fête de la "pecten maximus" - Port-en-Bessin 2009 : 6e Fête de la "pecten maximus"
Grandcamp 2007 : 1ère Fête de la coquille Saint-Jacques - Grandcamp 2009 : 3ème Fête de la coquille Saint-Jacques
Bayeux - La Route des Moulins - Merville-Franceville - Isigny-sur-Mer
Arromanches et la batterie de Longues-sur-mer - Cambremer : Festival 2012 des A.O.C. et A.O.P.
Foire aux ânes 2010 à Moyaux - Foire aux ânes 2011 à Moyaux

 

 


- La météo du Calvados -

 

 

Nous connaissons bien Ouistreham.
Le port de plaisance et la S.R.C.O. - la Société des Régates de Caen-Ouistreham -
ont accueilli nos
voiliers pendant un quart de siècle.

 

 

 

 

 

 

 

  • A l'origine, Ouistreham, ce fut d'abord le bourg, témoin de l'histoire de la commune qui offre deux fleurons de son patrimoine médiéval : l'église Saint-Samson, superbe édifice roman érigé au XIIe siècle et la Grange aux Dîmes du XIIIème qui, restaurée, est devenue un lieu de réception, d'exposition et de vie communale.

 

  • Ce fut ensuite le port avec tous ses aspects de la vie maritime : la pêche bien sûr, mais aussi la plaisance, le commerce avec les cargos qui remontent le canal jusqu'à Caen et enfin cette porte ouverte sur l'Angleterre avec les bateaux de la Brittany Ferries qui assurent la liaison vers Portsmouth.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Ouistreham, c'est aussi depuis la fin du XIXe siècle, le quartier balnéaire de Riva-Bella avec ses multiples activités commerciales et de loisirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'église et la Grange aux Dîmes :

  • Dans le vieux bourg, surplombant la ville, l'église était à la fois un sanctuaire, un poste d'observation et un phare qui guidait les marins.



    Edifiée au XIe et XIIe siècle sur l'emplacement d'une église primitive construite en bois et détruite lors des incursions des Vikings, c'est un exemple typique de style roman.

 

 

 

 

  • Juste à côté se trouve un vaste bâtiment de caractère rural éclairé par de petites ouvertures et épaulé par plusieurs contreforts.
    C'était la Grange aux Dîmes du village qui a été entièrement restaurée il y a une quinzaine d'années.

    Elle est maintenant utilisée pour des manifestations publiques ou privées.

    Le parking, situé au coeur du bourg, est calme et agréable pour y passer une nuit.

 

 



 

  • En descendant vers le port se trouvent de nombreuses maisons de pêcheurs, principalement rue de la Grève. Ce sont les plus anciennes du village.

 

 

 

 

 

 

Le port et la Pointe du Siège :

  • Dominé par le phare, haut de 38 mètres, le port est toujours très actif, surtout lorsque la mer est haute.

    De son sommet, après avoir gravi 171 marches, on découvre le port de pêche et ses chalutiers, le canal, le port de plaisance et ses voiliers, la plage de
    Riva-Bella et, plus loin, l'estuaire de l'Orne.

    Suite au décès du gardien, on ne pouvait plus visiter le phare depuis quelques années. Cela est de nouveau possible en juillet et août : le samedi et le dimanche entre 14h30 et 17h30.
    La nuit, son corps s'éclaire en bleu à marée montante et s'habille en blanc à marée descendante.

    Deux écluses permettent aux navires de remonter le canal jusqu'à
    Caen distant de 15 kilomètres.
    Elles sont également empruntées par les plaisanciers pressés de sortir en mer. Le bassin abrite plus de 600 voiliers et vedettes.
 

 

 

 

 

 

 

 


- Ouistreham et la course du Figaro 2007 -

 

 

 


Caen, ville-étape de la course du Figaro 2011
Fabien Delahaye, vainqueur de la 1ère étape sur le bateau "Port de Caen-Ouistreham"

 

 

 


- Le "Bélem" de passage à Ouistreham -

 

 

  • Sur la rive Est, près du phare, commence un morceau de terre préservé : la Pointe du Siège.

    C'est le prolongement du cordon dunaire côtier que le nouveau lit de l'Orne contourne à son embouchure. Cet estuaire est une importante réserve ornithologique.

    C'est un but de balade très agréable.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  Revenu sur le port, on constate que la pêche est très active.


    Le marché aux poissons permet d'écouler une partie des prises. Poissons, crustacés et coquillages sont toujours au rendez-vous.


    A noter l'architecture de la halle qui est en forme de vague.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Un peu plus loin sur le boulevard qui relie le port à la plage se trouve la gare maritime Britanny Ferries, terminal de la liaison avec Portsmouth.

    Il y a une quinzaine d'années, j'avais étudié et passé avec succès mon permis hauturier pendant toute une semaine sur un de ces mastodontes que sont les ferries. Une dizaine de "malheureux" stagiaires effectuaient l'aller-retour
    Ouistreham-Portsmouth deux fois par jour, sans même débarquer boire une bière in England. Un vrai scandale !

    En plein mois de décembre les coups de vent étaient notre lot quotidien et il fallait avoir le cœur bien accroché pour suivre des cours intensifs pendant plus de dix heures par jour.

    Un badge nous permettait de circuler librement de la salle des machines à la timonerie : tout simplement passionnant surtout pour quelqu'un qui naviguait depuis presque 25 ans.

    Expérience extraordinaire d'autant que du commandant aux femmes de service, tous ont été adorables avec nous. Un grand moment !

 

 

 

 

 

 

 

 


- Que de monde sur la plage ! spectaculaire photo prise par Philip Plisson -

 

 

 

 

La rue de la Mer et la plage :

  • Toujours très animée, c'est l'artère commerçante de Ouistreham. Il fait bon y flâner en découvrant les nombreuses boutiques qui la bordent, en y déjeunant ou en prenant un pot aux nombreuses terrasses des restaurants et brasseries.

    Elle nous mène au Casino, puis à la plage de
    Riva-Bella qui s'étend sur près de trois kilomètres.
 

 

  - la rue de la Mer aujourd'hui -

 

  - la rue de la Mer avant-hier -

 

- le casino et la plage -

 

 

 

 

 

 

  • Une digue-promenade longe la mer sur 5 ou 6 km jusqu'à Lion-sur-Mer. C'est une très belle balade à réaliser à pied ou à vélo.
 

 

 

 

 

 

 

Les curiosités :

  • Face au Casino, une intéressante visite est à faire au Musée Commando n° 4 qui délivra Ouistreham lors du débarquement de juin 1944.


    Une importante exposition d'armes, d'uniformes et de documents authentiques est complétée par la projection d'un film sur le débarquement.

 

 

 


- En 2008, Nicolas Sarkozy préside la commémoration de la victoire du 8 mai 1945 -

 

 

 

 

  • Avenue du 6 Juin, le Musée du Mur de l'Atlantique se trouve à l'intérieur de l'ancien quartier général allemand qui commandait les batteries de l'estuaire de l'Orne.


    Ce grand bunker domine du haut de ses 17 mètres les villas de
    Riva-Bella.


    Il a été réaménagé et restauré pour lui redonner l'aspect qu'il avait en juin 1944.

    Sur ses cinq niveaux toutes les salles ont été reconstituées dans les moindres détails. Le tout est agrémenté de nombreuses photos et documents inédits.

 

 

 

 

 

 

  • Il ne faut pas omettre de se promener au hasard des rues et d'admirer les superbes villas 1900 du front de mer que nous ont laissé les premiers baigneurs en costumes rayés.

    Notez que les plus belles se situent à quatre ou cinq kilomètres vers l'Ouest, sur la digue, entre
    Hermanville et Lion-sur-Mer.
    Elles volent la vedette à la mer.
    On peut y admirer un cottage anglais faussement rustique, une villa-chalet d'allure savoyarde et de grandes maisons à colombages qui rappellent le Pays d'Auge voisin.
    Elles et leurs cheminées hautes de plusieurs mètres se remettent à peine des tempêtes de décembre 1999...

 

 

 

 

 

Le stationnement des camping-cars :

 

Le point, en juillet 2010

Sous l'impulsion des riverains, la municipalité restreint de plus en plus le stationnement des camping-cars. Il faut dire que la commune est maintenant envahie pratiquement toute l'année.

Le front de mer entre Ouistreham et Colleville est inaccessible depuis l'été 2003.

En juillet 2008, le pied du phare et le grand parking face au casino ont été également interdits.

Par contre, l'aire de services a vu sa capacité doublée, les barres de hauteur ayant été enlevées.

 

 

 

 

 

  • Lors de l'été 2004, Ouistreham s'est équipé d'une aire de services située juste à côté du ferry.

    Elle est idéalement placée à mi-chemin entre le port et la rue de la Mer où se trouvent la plupart des commerçants.

    De plus, elle n'est qu'à quelques dizaines de mètres de la plage.

    Le stationnement y est payant par horodateur depuis juillet 2010. Un second ticket donne un code qui permet de faire le plein d'eau.
    Les vidanges sont toutefois gratuites.

    Cet endroit est très apprécié des camping-caristes durant toute l'année mais beaucoup moins fréquenté depuis qu'il faut s'acquitter de la somme de 8 euros par nuitée.


    En hiver, dès la moindre petite gelée matinale, la borne peut être mise hors-service pour de longues semaines.


    Lorsque le ferry "Normandie" est à quai, le bruit de ses machines est assez gênant. Le "Mont-Saint-Michel" sait se montrer beaucoup plus discret.
    Une pétition signée par les camping-caristes serait en cours pour faire déplacer la passerelle du terminal sur l'autre rive... ;-)))

    A suivre...
 

 

 

 

 

  • La borne Euro-Relais indiquée par de nombreux panneaux se trouve sur la route de Caen, au Camping des Pommiers. Depuis que l'aire est payante, la nuitée au camping ne coûte que 3 euros de plus...

 

 

 

 

 Il était une fois...

 

  •  Dans la journée, hors-saison, des centaines de places étaient disponibles en bordure de la route côtière qui mène à Colleville-Montgoméry.

    La vue sur la Baie de Seine est assez spectaculaire. Par temps clair, le panorama s'étend du Havre à la jetée de Luc-sur-Mer en passant par Deauville et Cabourg.

    Réflexion célèbre sur la côte : "quand on voit Le Havre, c'est qu'il va pleuvoir. Quand on ne le voit plus, c'est qu'il pleut !!!".
    Et c'est presque vrai ;-)))

 

  • A marée haute, la mer est à quelques mètres et cet endroit est le paradis des véliplanchistes.

 

  • Fini, terminé !
    Depuis le début de l'été 2003 on ne voit plus de camping-cars sur le bord de mer.

    Après dix ans de persévérance, l'association des riverains a obtenu un nouvel aménagement des parkings : barres de hauteur côté mer et interdiction de stationner aux véhicules de plus de 2 mètres de large, côté maisons.

     

- On ne verra plus jamais cela ! -

 

 

 

 

  • En vous dirigeant vers Lion-sur- Mer, le parking de la Mairie qui est en bordure de plage peut vous accueillir pour la nuit.

 

 

 

  • A trois kilomètres de la mer, le bourg de Colleville-Montgoméry offre une aire de services située près du stade.


    On passe une nuit au calme sur l'un des dix emplacements très étroits séparés par des haies qui grossissent au fil des saisons.
    Des jetons gratuits fournis par les commerçants (boulanger, tabac, mini-market) permettent de faire le plein d'eau.


    S'il n'y a plus de place, un grand parking situé derrière la salle des sports peut vous recevoir.

 

 

 

 

Les restaurants :

  • Trois excellentes adresses à recommander (50 euros par personne avec le vin) : deux à Ouistreham et une à Colleville-Montgoméry.

    .
    Le Saint-Georges 51 rue Andry à Ouistreham (face à la Thalasso)
    02.31.97.18.79

    .
    La Mare Ô Poissons 68 rue Emile Herbline (au premier rond-pont en allant vers Caen)
    02.31.37.53.05

    La Ferme Saint Hubert 3 rue de la Mer à Colleville-Montgoméry
    02.31.96.35.41

 

 

 

 

 

Office du Tourisme :
Jardins du Casino
14150 OUISTREHAM

02.31.97.18.63
office.ouistreham@wanadoo.fr

 

 

  

 

Bon week-end !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site officiel de la ville :
 http://www.ville-ouistreham.fr/

 

 


Merci de votre visite et à bientôt !

 

 

 

 

- RETOUR CARTE DE FRANCE -

 

Bernard.Tartois@wanadoo.fr