Bernard.Tartois@wanadoo.fr

 

 

 

 

- juillet 1986 - 

 

 

Soyons clairs dès le début :
après presque 30 ans de voyages en camping-car à travers la France et l'Europe, l'Irlande,
qui fut notre première escapade à l'étranger avec ce moyen de découverte,
reste notre meilleur souvenir avec la Norvège, la Russie et le Maroc.
C'est tout dire !

"Vous viendrez pour l'Irlande et vous reviendrez pour les Irlandais".

C'est peut-être de la pub, mais c'est vrai !
Quel superbe pays peuplé de gens chaleureux et accueillants !

"Ici, il n'y a pas d'étrangers,
seulement des amis qui ne se sont pas encore rencontrés..."

 

 

 

 

  • L'Irlande est un pays jeune : la moitié de ses habitants est âgée de moins de 25 ans.
    Malgré une industrialisation croissante, l'Irlande demeure un pays rural : 70% de son territoire sont consacrés à l'agriculture. Si vous voulez vous mettre au vert, choisissez ce pays !

 

  • L'étroitesse des routes n'a d'égale que la gentillesse et la courtoisie des conducteurs irlandais. Elles n'apprécient guère la ligne droite et sont fréquentées autant par les automobiles que par les ovins...
    Il n'est pas rare de les voir encombrées par un âne tirant un chargement de tourbe, un troupeau de moutons, des poneys, des chevaux ou des oies.

    La palme revient à la signalisation souvent en anglais et en gaélique, en miles et en kilomètres qui délivre de trop nombreuses informations de lieux et de directions. Une pause, l'œil écarquillé, sera nécessaire pour assimiler tout ça. Rassurez-vous, aucune personne impatiente ne klaxonnera derrière !

 

  • L'Irlande qui vous attend : une île déchiquetée, balayée par les vents et les embruns, battue par les flots, parsemée de cailloux et peuplée d'une poignée d'habitants.
    Une île multiple aux paysages changeants comme la lumière de ses ciels capricieux. Certes, il pleut parfois (euphémisme) mais je pense que les conditions météo sont loin d'être aussi déplorables que celles imaginées avant le départ...
    Avec un peu de chance vous bénéficierez comme nous d'un exceptionnel "weather"...
    Quoiqu'il arrive, il fait doux et le soleil succède très rapidement à la pluie tant redoutée.
    De toutes façons, on ne va pas en Irlande pour bronzer, cela se saurait!

    Quel régal pour les yeux ! quel retour à la vraie nature ! quel dépaysement !

    Bref, des vacances absolument extraordinaires.

 

 

- L'IRLANDE à la Jacques PREVERT -
  • Prenez une île, pas trop grande pour que l'on puisse en faire le tour facilement.
    Peignez la en vert.
    Utilisez tous les verts de votre palette et même les autres...
    Ajoutez des montagnes près de la mer pour faire des côtes plus jolies...
    Placez des rivières paisibles par ci par là, des collines et des lacs un peu partout.
    Convoquez le soleil et les nuages.
    Arrosez, que ça brille.
    Mettez-y des hommes : faites les chaleureux, hospitaliers et poètes.
Vous venez de réinventer l'Irlande.

 

 

  • Pour notre circuit, nous avions décidé de privilégier les petites routes cotières traversant des landes parcourues de murets de pierre ou de haies vives qui nous permettraient de faire le tour de cette île par le Sud, l'Ouest et le Nord puis de redescendre le long du Shannon avant de filer sur Dublin et la côte Est.


    Nous n'avons pas regretté ce choix.

 

 

-En bref -

Capitale : Dublin
Superficie : 70 283 km²
Population : 3 600 000 habitants
Densité : 51 hab./km²
Monnaie : livre irlandaise
Langues officielles : gaélique, anglais
Religion principale : catholicisme
Nature du régime : république parlementaire
PNB : 14 600 $/hab.
PIB : 52 milliards de dollars (14 400 $/hab.)

 

 

 

 


(validité vérifiée en juin 2013)

 

  • S'il n'en fallait qu'un : le guide BAEDEKER (carte routière jointe), clair et bien illustré.

  • Le GUIDE du ROUTARD demeure pour quelque destination que ce soit un complément toujours intéressant.

  • Le GUIDE BLEU toujours très (trop ?) complet.

  • La carte MICHELIN 405.

  • Nombreuses brochures et documents distribués avec le sourire par l'OFFICE DU TOURISME IRLANDAIS au 33, rue Miromesnil 75008 PARIS
    Tél: (01) 70 20 00 20
    Fax: (01) 47 42 01 64.

  • CENTRE CULTUREL IRLANDAIS: 5, rue des Irlandais 75005 PARIS
    Tél: 01.45.35.59.79.
    documentations, expositions, projections de films, fêtes traditionnelles...
    120 campings resencés dans la brochure "Ireland Caravan and Camping Parks".

  • Pour vous rendre en Irlande, deux compagnies maritimes sont à votre disposition :

 

 

L'Irish Ferries est représentée par Transports et Voyages
32, rue du 4 Septembre 75002 PARIS Tél: 01.42.66.90.90. Fax: 01.42.66.15.80.
En été, elle vous emmènera de
Cherbourg ou de Roscoff à Rosslare pour une somme voisine de 6700 francs aller-retour si votre camping-car ne dépasse pas 6 m 50. La cabine avec deux couchettes, douche et wc sera facturée de 970 francs à 1120 francs selon sa situation dans le bateau.

La Brittany Ferries Port du Bloscon 29688 ROSCOFF Cedex
Tél: 08.03.82.88.28. Fax: 02.98.29.28.91. propose la liaison
Roscoff-Cork.
L'aller-retour en haute saison pour un camping-car de moins de 6 mètres coûte environ 6400 francs auxquels il faudra rajouter 1300 francs pour une cabine de 2 couchettes avec douche et wc.

 

 

  • Mail reçu en août 2001 : je tiens a vous signaler que l'on peut se rendre en Irlande via le Shuttle puis une traversée de l'Angleterre de 580 km qui dure environ 8 heures.
    La traversée de la mer d'Irlande se fait du port de d'
    Hollyhead jusqu'à Dublin. La durée de la traversée est de 2 ou 4 heures en fonction du ferry choisi (speed ou slow), supplément de 160 FR pour le speed par véhicule.
    Cette solution peut sans conteste intéresser les touriste du nord de la France ou nos voisins belges frontaliers.
    irlandais2@wanadoo.fr

 

  • Le récit de Gaston en Angleterre, puis en Irlande est aussi vivant que détaillé. Plein d'infos pratiques sur les sites à visiter et les haltes nocturnes.

 

  • Ouest Irlande a pour objectif d'aider les personnes qui souhaitent se rendre en Irlande ou simplement se renseigner sur ce chaleureux pays.
    Le site est consacré à la découverte du comté de Mayo situé dans l'Ouest de l'Irlande. Cependant, on y trouve également des informations d'ordre plus général sur le pays, ses habitants et leurs habitudes.

 

  • Lonely Planet présente une soixantaine de destinations dans le monde. Pour chaque fiche pays, on trouve des informations générales et des conseils de voyages.

 

  • Les guides du Petit Futé proposent des informations pratiques, des cartes, des photographies et une description des principaux sites touristiques.

 

  • On ne présente plus le Guide du Routard. Son site est bourré d'infos sélection des lieux à visiter, photos, liens, bibliographie etc...

 

  • Une bien belle balade irlandaise avec de jolies photos sur le site de Guillaume SANDRA.

 

  • Les revues "Le Monde du Camping-Car" et "Camping-Car Magazine" consacrent chaque année un ou plusieurs articles à cette destination.

 

  • Le GUIDE des ITINERAIRES France-Europe en camping-car est assez intéressant. Disponible en kiosque, il est publié par les Editions Larivière.

 

 

  • Le forum des voyageurs: fr.rec.voyages.

 

  • Nous sommes des milliers à raconter et à illustrer nos voyages sur le web.
    Uniterre accueille et rassemble nos expériences en terre étrangère.
    En quelques clics, retrouvez les pages persos consacrées au pays qui vous intéresse.

 

  • Dans le même esprit, I-VOYAGE recense plus de 400 récits de voyages dans le monde entier.

 

 


- LOCATION DE CAMPING-CARS -


Quelques liens utiles proposés par le regretté Laurent SINZELLE,
grand amoureux de l'Irlande et de l'Ecosse :

http://freespace.virgin.net/montana.motorhomes
http://www.carrentalscotland.com/html/home.htm
http://www.caramotorhomes.ie
http://www.freewaysmotorhomes.com
http://www.aviscaraway.com

 

 

  • Les librairies du voyage :
    Une source de documentation inépuisable associée à de bons conseils sur place et à la vente par correspondance:
    . Itinéraires: 60, rue Saint Honoré, 75001 PARIS - 01.42.36.12.63.
    . Ulysse: 26, rue Saint Louis-en-l'Ile, 75004 PARIS - 01.43.25.17.35.
    . Le Vieux Campeur: 2, rue Latran, 75005 PARIS - 01.43.54.52.27.
    . L'Astrolabe: 46, rue de Provence, 75009 PARIS, - 01.42.85.42.95.

 

N'hésitez-pas à me signaler d'autres sites concernant ce pays!

 

 

 


photo: Havas Interactive

 

 

 

 

  • Les stations-services, les ruisseaux, cascades, fontaines ou robinets placés sur de nombreuses places de villages vous attendent. De toutes façons vous boirez du whiskey et de la Guiness, alors, l'eau...

 

  • Comme partout, deux jerrycans de 10 litres et un tuyau souple sur enrouleur vous permettront de faire face à toutes les situations.

 

 

  • Aucun problème à l'époque, dès l'instant que l'on sait se montrer discret.
    J'espère que cela n'a pas changé !
    Toutefois le camping libre n'est officiellement pas autorisé. Il semblerait que les célèbres panneaux "no overnight parking" commencent à fleurir.
    Les pointes de péninsules ou les endroits qui paraissent déserts sur la carte sont souvent des choix courronnés de succès. La seule recommandation serait de ne pas se garer dans un village à proximité d'un pub (à moins que vous fassiez la fermeture !).

 

 

 

- L'IRLANDE EN SEPTEMBRE 2007 -

 

  • Nous rentrons d'un voyage de 4 semaines en Irlande et comme nous nous sommes très fortement inspirés de vos notes de voyage concernant ce pays, nous tenions à vous remercier de vos précieux conseils.

    Les routes sont toujours dans un état déplorable bien que quelques petits chantiers de rénovation se profilent à l'horizon...

    Pas de problème pour trouver une niche pour la nuit à part à Enniscorthy, notre dernière nuit où nous sommes restés sur un parking proche d'une salle des fêtes et où nous avons passé une nuit blanche et limite sécurité avec des coups de poings dans la carrosserie etc. (Guinness oblige !!!).

    Ravitaillement en eau facile dans les ports ou les stations-services.

    Une petite tournée dans différents pubs le soir !

    Accueil sympa et temps très correct ont fait que ce mois de septembre fut très agréable.

    Nous avons pu faire une incursion en Ulster voir la Chaussée des Géants, faire la visite de la distillerie de whiskey Bushmills et aussi le magnifique site de Carrick a rede Rope Bridge. La route de la côte jusqu'à Belfast est très agréable aussi, mais nous étions pris par le temps et avons du la faire rapidement.

    Pour la visite de Dublin nous sommes allés au camping de Rush (25 km au Nord et placé en bordure de plage). Nous pouvions rallier Dublin en bus (le 33) en une petite heure.


    Nous nous étions déjà inspirés de votre itinéraire pour visiter le Danemark et cette année encore nous avons fait le bon choix avec vous.

    Merci donc et peut être à un de ces jours sur la route!!!

 

Christian Le Lay

 

 

 

  • La traversée du camping-car et des passagers représente un budget assez important mais c'est une croisière bien agréable. La location d'une cabine apporte un confort supplémentaire et permet d'arriver frais et dispos.

    N
    ous avions retenu les services de l'Irish Line pour nous transporter en Irlande (17 h de mer). Elle propose les liaisons Cherbourg - Rosslare et Roscoff - Rosslare.

 

  • La Britanny Ferries offre la possibilité de se rendre de Roscoff à Cork.

 

  • Il est recommandé de partir avec deux bouteilles de gaz neuves. Un petit coup de chauffe sera souvent très agréable ne serait-ce que pour finir le séchage de la lessive. Le remplissage sur place s'avère très difficile pour ne pas dire impossible.

 

  • Un deuxième cric et des cales en bois peuvent être très utiles. Avez-vous déjà essayé de changer une roue avec votre crick d'origine? Bizarrement il ne soulève pas suffisamment le camion et c'est très... ennuyeux.

 

  • Dans certaines régions du Nord, les stations-service peuvent être assez espacées. Surveillez votre jauge et n'attendez pas la dernière minute.

 

  • Des vêtements chauds et imperméables, des bottes et de bonnes chaussures de marche seront les bienvenus mais n'oubliez-pas des tee-shirts. Ils peuvent fort heureusement servir...

 

  • Partez avec de nombreuses pellicules, ce pays est tellement beau.

 

  • Inutile d'emmener un stock impressionnant de conserves car vous trouverez sur place de nombreux supermarchés qui vous proposeront de merveilleux produits comme des côtes d'agneau ou de mouton et bien sûr de délicieuses darnes de saumon. Le tout à un prix très abordable.
    Les lainages le sont moins : pas de pull à moins de 500 francs...
    Les alcools et les vins, taxes aidant, sont beaucoup plus chers qu'en France.

 

  • Fréquentez les pubs car ils font l'Irlande... Ce sont ici de véritables institutions. Chacun possède son cachet et ses couleurs. La musique a toujours été le véhicule privilégié des traditions, des espoirs, des révoltes et un lien social entre les gens.
    L'ambiance est le plus souvent garantie et ce brassage de couches de la société est toujours sympathique et surprenant. Le plus dur, c'est d'atteindre le comptoir surtout au moment de la cloche annoncant le "last order"...
    10000 pubs, soit un pour 360 habitants.
    Nous, pauvres petits français ne bénéficiont que d'un café pour 3700 consommateurs assoiffés...
    Une bonne nouvelle : les femmes, tout juste tolérées il y a une vingtaine d'années, sont maintenant des clientes assidues...

 

 

  • Un merci, au passage, à notre ami Saint Patrick, grand voyageur devant l'Eternel, qui aurait ramené d'Egypte ce merveilleux instrument qu'est l'alambic : les whiskey (Jameson, Paddy et autres Bushmills) et les bières vous attendent de pied ferme !
    Vous êtes au pays de la stout. La Guiness est un monument national, une véritable religion et les Irlandais aiment bien assister à ce genre de messe...
    Savez-vous que la famille Guiness finance un centre de désintoxication...

    Pour les moins téméraires dont je fais partie, la Lager est un délicieux paliatif mais une Harp ou une bonne Smithwicks ne sont pas à dédaigner.
    Il faut parler aussi du délicieux Irish coffee, de l'excellente musique si entraînante, des fléchettes inventées au début du siècle par un patron de pub pour remplacer les concours de crachats...
    Le tout à consommer sans modération. On est en vacances, non ?

Photo : Liam BLAKE

 

 

  • Ce pays possède également 250 terrains de golf ouverts à tous les possesseurs d'un ...club.

 

  • Pour la pêche au saumon ou à la truite de mer, il faut un permis délivré sur place par le Fischeries Board et par les détaillants d'article de pêche.

 

  • La carte internationale, disponible auprès de votre centre de Sécurité Sociale, vous permettra de vous faire rembourser d'éventuels frais médicaux engagés dans les pays de l'Union Européenne.

 

 

 

 

une petite Guiness ?